Groupement d'Etudes et d'Analyses de Loire Atlantique: GAELA regroupe des hommes et des femmes qui veulent ensemble réfléchir au développement de leur région. GAELA travaille sur des sujets qui concernent l'économie, la sécurité, l'information citoyenne. Les Hommes et les Femmes de GAELA participent aux Conseils de développement de leur région.

A lire sur DESTINATION SANTE

 

un article sur le futur CHU par David  PICOT

 

https://destinationsante.com/zones-dombre-autour-futur-chu-de-nantes.html

 

 

 

 

 

 



Ajouté le 27/06/2017 par JCG - 0 réaction

Un document interressant :

la Lettre Géopolitique de l’Electricité      N°75   -   30 mai 2017    nous apporte des précisions sur le developpement des Energies Renouvables.

 

Ce document est complet, toutefois si vous ne voulez n'en lire qu'une partie, le chapitre VI traite de l'Australie du Sud qui, après un virage prononcé vers les ENR, est obligé de retourner en arrière, après des Black Out complet du réseau électrique avec un prix de l'électricité qui devient dément.

 

                        La lettre numero 75
 



Ajouté le 02/06/2017 par JCG - 0 réaction

 

Le Président du CESER Benoit CAILLIAU a écrit sur le transfert du CHU et de l'ICO au Professeur CAMPONE, directeur de l'ICO.

Nous avons reçu du CESER la copie de la lettre  ci jointe.

 

Le Professeur Bernard LE MEVEL de GAELA a répondu au Président BENOIT CAILLIAU - La réponse

 



Ajouté le 30/05/2017 par JCG - 0 réaction

Dans les archives, un médecin s'exprimait en 2014

 

CHU : un médecin dit non au regroupement

  • Jean-Luc Landas.
    Jean -Luc Landas. | 

Jean-Luc Landas, médecin anesthésiste, apporte son éclairage sur le projet dedéménagement du CHU sur l'île de Nantes.

Dans le cadre de la campagne des municipales, Nantes, à Gauche toute ! organise ce mercredi 19 mars , un débat sur les impacts d'un regroupement du CHU sur l'île de Nantes. Avec un intervenant extérieur , Jean-Luc Landas, médecin-anesthésiste-réanimateur au CHU de Nantes. Il sera en retraite le 31 mai et n' exerce plus depuis novembre. Mais il a oeuvré pendant trente ans, en particulier à l'hôpital de Laennec. Son regard est intéressant et son point de vue dénote particulièrement avec celui de la direction du CHU ou encore de la commission médicale d'établissement : « Le regroupement du CHU, ce n'est pas un projet de santé mais financier . On nous dit « regroupons », « réorganisons », sous prétexte de modernité»

Jean Luc-Landas estime que l'une des conséquences est la diminution d'environ 300 lits d' hospitalisation« Pourquoi Pour rogner encore sur le personnel. » Et il ne croit pas « au tout ambulatoire » qui va accélérer « le turnover des patients et augmenter la pression sur le personnel restant. La médecine, la chirurgie ambulatoire, c'est intéressant mais cela doit demeurer un choix du patient et ne pas être subi. » À ses yeux, l' évolution vise d'abord « à transférer les charges financières vers le patient » et à transformer « des membres de la famille du malade en aide soignants ou infirmiers bénévoles ». 

En outre, ce regroupement est « un déni de démocratie », à ses yeux. « On en a jamais discuté de manière citoyenne à l' intérieur ou à l'extérieur du CHU. Beaucoup de médecinspartagent mon point de vue mais ils ne parlent pas. » 


 



Ajouté le 19/05/2017 par JCG - 1 réaction

Nouvelle conférence à L'OCEARIUM

Venez nombreux



Ajouté le 22/04/2017 par JCG - 0 réaction

Page précédente    1 2 3 4 5   Page suivante